Update

Une chaîne du froid durable : 6 idées pour réduire les émissions

4th mai 2018

Les détaillants et les sociétés de transport ne souhaitent pas porter la responsabilité de la fin du monde. Qu’il s’agisse du bouillonnement des océans, de la fonte des calottes glaciaires ou de la pollution de l’air dans les grandes villes. De même (et de manière plus pragmatique), personne ne souhaite se heurter à la réglementation environnementale, notamment être victime de la loi sur les émissions de CO2  que l’UE envisage d’adopter prochainement.

En réalité, les raisons de focaliser notre attention sur les émissions sont nombreuses : non seulement ces émissions ont fortement augmenté depuis 1990 (de 29 % rien qu’en Europe), mais les livraisons à domicile de commandes de particuliers sont montées en flèche.

À cela s’ajoute l’intensification des attentes : les clients, en personne, font part de leurs multiples interrogations aux détaillants qui, à leur tour, braquent les projecteurs sur les chaînes logistiques, en particulier sur le transport. Extrêmement diverses, ces interrogations portent également sur l’utilisation de réfrigérants et les éventuelles fuites, qui représentent une part importante des émissions de gaz à effet de serre.

Du problème à la solution

Il est une chose de reconnaître qu’il convient d’agir. Encore faut-il savoir comment agir. Pour avancer dans cette réflexion, voici 6 idées visant à faire de la problématique du bilan carbone un avantage concurrentiel :

Idée n° 1 : Veillez à ce que vos chauffeurs soient économes en carburant.

Sur la durée, le mode de conduite peut avoir un impact considérable sur la consommation de carburant. Analysez le comportement du chauffeur et identifiez les modes de conduite qui contribuent à augmenter le budget en carburant des entreprises pour prendre les mesures correctives qui s’imposent.

Si vous exécutez, en parallèle, un système de gestion de parc tel que la solution Thermo King TracKing™, vous disposerez de toutes les informations dont vous avez besoin pour identifier les chauffeurs qui doivent être conseillés sur leurs techniques de conduite.

Vous pourrez ainsi :

  • optimiser la consommation de carburant en fonction du trajet, du véhicule et du chauffeur ;
  • limiter au maximum votre empreinte écologique grâce à une meilleure gestion du carburant.

Idée n° 2 : Planifiez vos opérations pour réduire les ruptures dans la chaîne du froid.

L’équation est très simple : plus un groupe frigorifique est sollicité, plus il consomme de carburant. S’il convient constamment d’abaisser la température d’un chargement en raison des ouvertures de portes incessantes, si le pré-refroidissement sur le site de distribution est inadapté, si les pratiques de chargement sont médiocres, etc., toutes les conditions sont réunies pour augmenter les frais de carburant et les émissions.

L’adoption des meilleures pratiques en matière de gestion de ces ruptures (cf. notre article sur ce sujet) vous permettra assurément d’abaisser ces deux chiffres.

Idée n° 3 : « Pensez environnement » lors de vos futurs achats.

Au vu de la diversité de l’offre, les entreprises ont accès à un large choix de groupes frigorifiques. La plupart de ces groupes sont des modèles thermiques, mais force est de constater que certains sont assurément plus gourmands en carburant que d’autres.

Optimiser la consommation de carburant est une priorité (en effet, le carburant représente généralement plus de la moitié du TCO). C’est précisément à ce titre que la gamme SLXi déploie tous ses atouts.

Idée n° 4 : Songez au « tout électrique ».

Étudiez les différents avantages : l’absence de combustion va de pair avec l’absence d’émissions polluantes en provenance du tuyau d’échappement. En effet, les groupes entièrement électriques (tels que les modèles de notre gamme Frigoblock) permettent de :

  • réduire les émissions de CO2 de 75 %,
  • réduire la consommation d’énergie de 75 %,
  • réduire les émanations à effet de serre de 50 % grâce à l’utilisation d’un réfrigérant de type R410A.

Toujours pas convaincu(e) ? Alors, l’approche hybride est peut-être la solution qu’il vous faut : avec un modèle SLXi Hybrid, vous bénéficiez à la fois des avantages d’un groupe thermique et du tout électrique.

Regardez cette vidéo sur les meilleures pratiques animée par le Professeur Kool afin de comprendre l’importance d’assurer la bonne circulation de l’air.

Idée n° 5 : Optez pour un réfrigérant moins nocif.

Autre idée à expérimenter : abandonner les réfrigérants à PRP (Potentiel de Réchauffement Planétaire) élevé (et oublier les stocks de HFC R404A disponibles sans délai) et privilégier le réfrigérant sans danger pour la couche d’ozone R-452A.

De plus, en vous conformant à bref délai aux réglementations sur les gaz fluorés prévues pour 2020, vous assurez la pérennité de vos opérations.

Le R-452A est utilisé par défaut sur tous les groupes frigorifiques pour fourgonnettes, camions et remorques Thermo King. Il peut même être utilisé en post-équipement sur des modèles plus anciens.

Idée n° 6 : Tentez une approche radicalement différente.

Une approche originale. Une approche telle que CryoTech : la technologie qui permet de réduire l’empreinte carbone de vos opérations de transport frigorifique de 90 %. En utilisant le R744 recyclé comme source d’énergie, les systèmes CryoTech fonctionnent sans générer d’émissions de carbone supplémentaires. Et avec des réfrigérants sans HFC, l’impact sur le réchauffement climatique est nul.

Résultat : une solution silencieuse et respectueuse de l’environnement idéale pour votre entreprise.

Redorez votre blason écologique

Pour tout complément d’informations sur les produits respectueux de l’environnement Thermo King, notamment le système TracKing, la gamme SLXi et la technologie CryoTech, consultez la page sur les solutions durables de notre site.