Press Release

Thermo King propose de nouvelles solutions de chauffage, climatisation et ventilation (HVAC) durables pour le secteur ferroviaire

18th septembre 2018

Bruxelles, le 18 septembre 2018 Thermo King®, société du groupe Ingersoll Rand, qui figure parmi les principaux acteurs sur le marché des solutions de régulation de la température dans les transports, a présenté ses dernières innovations en matière de chauffage, ventilation et climatisation (HVAC) pour faire face à l’évolution des besoins du transport ferroviaire à l’occasion d’InnoTrans, premier salon ferroviaire au monde qui se déroulera du 18 au 21 septembre à Berlin, en Allemagne.

Depuis des décennies, Thermo King commercialise des solutions de premier ordre dans le secteur ferroviaire pour répondre aux besoins des applications sur les voitures à deux étages, dans les systèmes urbains, les réseaux métropolitains et les lignes à grande vitesse. L’objectif ? Réduire la consommation d’énergie et les coûts tout en améliorant le confort des usagers et en réduisant les émissions nocives pour l’environnement.

« Dans une démarche d’innovation, nous proposons aujourd’hui des groupes de climatisation et de ventilation pour le secteur ferroviaire qui offrent le même niveau de performances, de fiabilité et de confort pour les usagers et garantissent, en outre, un meilleur respect de l’environnement grâce à l’utilisation d’un réfrigérant à faible potentiel de réchauffement global (PRG) », déclare Jessica Poliner, vice-président et directeur général de la division Marine, Rail et Air du groupe Thermo King. « Les constructeurs ferroviaires peuvent désormais avoir confiance : la réduction de l’empreinte environnementale de leurs opérations ne rime pas avec baisse de performances et hausse des prix. »

Thermo King est l’un des premiers fabricants à lancer une solution permettant aux clients de choisir le réfrigérant qu’ils souhaitent utiliser pour atteindre leurs objectifs de durabilité tout en anticipant la future réglementation. Disponible en option pour les groupes de climatisation et de ventilation destinés aux applications ferroviaires utilisant le réfrigérant R134a, le nouveau réfrigérant R513A présente un potentiel de réchauffement global (PRG) réduit de plus de 50 %.

Comme avec tout réfrigérant nouvellement commercialisé, Thermo King continuera à proposer aux clients la gamme de produits existante et veillera à ce que le niveau de qualité de service soit optimal tout au long du cycle de vie des produits jusqu’à ce que les clients soient prêts à franchir une nouvelle étape.

L’ensemble des activités de développement de produits Thermo King à base de réfrigérants de nouvelle génération sont mises en avant dans la gamme EcoWise™ d’Ingersoll Rand. Ces produits sont conçus de manière à réduire l’impact environnemental grâce à l’adoption de réfrigérants de nouvelle génération à faible PRG et un rendement opérationnel élevé.

Le processus de développement des produits Thermo King est conditionné par l’engagement climatique d’Ingersoll Rand, en vertu duquel le groupe Ingersoll Rand s’est engagé à gagner en rendement énergétique et à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées à nos opérations et à nos produits. L’engagement climatique d’Ingersoll Rand se traduit par les objectifs suivants :

  • réduction de 50 % de l’empreinte GES des réfrigérants utilisés dans ses produits d’ici à 2020 et adoption d’alternatives à PRG plus faible dans sa gamme de produits d’ici à 2030 ;
  • investissement de 500 millions de dollars dans la recherche et le développement produit pour financer, sur le long terme, la réduction des émissions de GES ;
  • réduction de 35 % de l’empreinte des gaz à effet de serre dans le cadre de ses opérations d’ici à 2020.

Pour l’heure, l’engagement climatique d’Ingersoll Rand a permis de réduire les émissions de CO2e de ses produits de 11 millions de tonnes métriques à l’échelle mondiale par rapport à l’année 2013 qui a été choisie comme année de référence ; ce chiffre équivaut aux émissions liées à la consommation d’énergie annuelle d’1,6 million de foyers. L’entreprise a également réduit l’intensité des GES de ses opérations de 23 %, par rapport à l’année 2013.