Durée de conservation accrue

Les écarts de température, même infimes, affectent de manière significative la durée de vie des produits dits sensibles. Par exemple, une différence d’un degré Celsius peut réduire la durée de vie d’une laitue de plus d’un jour. Les raisins se dégradent plus quand ils sont conservés pendant 10 minutes à 35 °C que lorsqu’ils sont conservés pendant 16 heures à 20 °C. Les performances initiales plus rapides de baisse et de reprise de température entraînent une augmentation de la durée de vie du produit et par conséquent, une baisse de gaspillage. Ceci entraîne des gains de performance et des économies.